Commune de Mellionnec 

 

 

Situation   

- superficie : 2422 ha

- population 1999 : 440 hab.

- cours d'eau : le canal de Nantes à Brest

 

Histoire   

Plusieurs menhirs attestent une présence humaine remontant au néolithique. Plus tard en 1790 Mellionnec est rattachée au département des Côtes d'Armor après avoir été sous l'influence de la culture vannetaise.

 

Etymologie 

 

 

Mellionnec vient du gallois « meillion » (trèfle).

Dès 1265, Mellionnec était une paroisse du diocèse de Vannes. Cette paroisse est cédée en 1265 à Hervé de Léon, puis réclamée par le vicomte de Rohan en 1291. La paroisse de Mellionnec est citée en 1278, dans une charte de l’abbaye de Bon-Repos.

 

Patrimoine communal   
 

- L’église Saint-Jean-Baptiste (1647) .

- La chapelle Notre-Dame de Pitié ou Saint-Gildas (XVIème siècle), inscrite à l'inventaire des monuments historiques.

- La chapelle Saint-Julien de Saint-Auny (XVIIème siècle).

- Le château de Trégarantec (1698).

- La chapelle de Trégarantec (1755).

- La croix de chemin de Croas-Hinchou (XVIIème siècle).

- La maison de Kergouran (1616), de Cornec (1667), de Restemblayès (XVIIème siècle), de Rest-Houanet (XVIIème siècle).

- 5 moulins dont les moulins à eau de Kergourant, du Pont, de Duot, de Poul, ...

A signaler aussi: 

- Le menhir de Cornec.

- Le menhir de Hacadour.pont romain

- Un pont romain de Hacadour.

- Un puits du XVIIème siècle.

 


( page d'accueil )  (  mail  )